Ressources

Hervé Garrault, Fabienne Dubosc et Cécile Chassefeire, membres du Bureau de l’ADEMA, vous partagent
leurs articles parus dans la revue JurisAssociations, le bimensuel des organismes sans but lucratif.

Administration : Ces bénévoles qui ne veulent pas responsabilités

Si la notion de promotion interne des bénévoles vers des postes de dirigeant est difficile à mettre en place dans le secteur associatif, celle-ci est pourtant un mal nécessaire pour garantir aux associations un renouvellement de leurs administrateurs.

par Fabienne Duboscq, Paru dans jurisassociations 569 – 1er dec 2017 (pdf)

 

Stratégie : Redynamisez vos événements !

Les événements sont des points d’appui importants des associations pour communiquer ou lever des fonds. Au fil du temps, on constate parfois l’essoufflement d’un événement et il devient nécessaire de le redynamiser.

par Fabienne Duboscq – Paru dans jurisassociations 566 – 15 octobre 2017 (pdf)

 

Management Fondation reconnue d’utilité publique :  Passer d’une gouvernance moniste à une gouvernance bicéphale

À la recherche d’une gouvernance plus souple et plus sécurisée, certaines fondations s’interrogent sur l’opportunité de passer d’une gouvernance moniste, avec conseil d’administration, à une gouvernance bicéphale, avec un directoire placé sous le contrôle d’un conseil de surveillance.

par Fabienne Duboscq – Paru dans jurisassociations 572 – 1er février 2018 (pdf)

 

Transparence : Au rapport !

Pour bon nombre de dirigeants associatifs, l’élaboration du rapport annuel est un «pensum» chronophage, coûteux et parfois source de tensions en interne. Une fois rédigé et imprimé, le rapport reçoit souvent peu d’attention d’attention de la part des destinataires, exception faite des financeurs.

par Fabienne Duboscq – Paru dans jurisassociations 580 – 1er juin 2018 (pdf)

 

Bénévoles/ Salariés : Je t’aime, moi non plus

Face à la baisse des subventions, les associations recourent de plus en plus souvent aux bénévoles dans la conduite de leurs projets. Mais la coopération entre professionnels et bénévoles n’est pas toujours facile et peut parfois nuire au projet associatif. Des solutions existent pourtant pour favoriser la bonne entente. Zoom sur les clés d’une cohabitation réussie.

par Fabienne Duboscq – Paru dans jurisassociations 589 – 1er décembre 2018 (pdf)