Toutes les formations

" Les UMA structurent un programme cohérent et sont regroupées en 5 blocs modulaires. Elles restent indépendantes les unes des autres et peuvent aussi être suivies à la carte. "
Toutes les formations sont ainsi données à trois reprises lors d'une année universitaire. La première session a lieu d'octobre à décembre, la seconde de janvier à mars et la dernière d'avril à juin.

Hervé Garrault,
Directeur de l'Adéma

Conférence IN1 : Regards sur l’Économie Sociale et Solidaire

Objectifs généraux :  Cette conférence a pour but de dresser un panorama de l’ESS aujourd’hui et des principales tendances et débats actuels et à venir. Compétences visées : Comprendre ce qu’est l’ESS, l’entrepreneuriat et l’innovation sociale Appréhender les principaux enjeux de

SO1 : Concevoir, formaliser et mettre en oeuvre le projet associatif

Le projet associatif (ou plan stratégique) est un socle indispensable à la réussite de toutes les organisations. Il fonde les priorités d’action, le modèle économique et le plan de communication. Dans une OSBL, son élaboration ne peut se réussir qu’avec

SO2 : Association performante : gouvernance et organisation

La bonne gouvernance, c’est d’abord une action collective organisée pour réaliser la finalité recherchée mais c’est aussi des organes dirigeants performants pour porter le projet. C’est un processus : elle ne peut pas être imposée de l’extérieur car elle dépend

SO3 : Evaluer une association : transparence et efficacité

Les associations jouent un rôle majeur en matière d’expérimentation et d’innovation sociale. Elles interviennent sur des champs qui ne sont couverts ni par les entreprises du lucratif, ni par les pouvoirs publics. En ce sens, elles sont même considérées comme

SO4 : La maîtrise du modèle économique

Le modèle économique est la stratégie de moyens au service du projet associatif. Il est une composante structurante d’un projet d’intérêt général qu’il faut savoir maîtriser, faire évoluer, voire transformer. Objectifs généraux : Cette UMA a pour but de décrire  comment

RH1 : Conduite de projet

Le projet est l’une des pierres angulaires du fonctionnement des associations. Réponse aux besoins sociaux et sociétaux de la collectivité, il constitue leur raison d’être. Il est également un outil : outil de mise en œuvre du plan stratégique de l’association

RH2 : Engager, motiver et fidéliser des bénévoles

    Objectifs généraux : Cette UMA a pour but de permettre de travailler efficacement avec les bénévoles d’aujourd’hui, plus volatiles et plus exigeants que ceux d’hier. Compétences visées : Comprendre les moteurs de l’engagement bénévole Valoriser le potentiel du bénévolat pour son

RH3 : Manager des équipes en association

Le management dans le secteur associatif a longtemps caché son nom, politiquement peu acceptable dans ce secteur où le bénévole est à la fois le roi et la cheville ouvrière, et pour lequel l’entreprise était regardée avec méfiance voire défiance.

CO1 : Conception et mise en oeuvre d’un plan de communication

La communication est un élément central dans la vie d’une association, quelque soit l’objectif qui lui est fixé : communiquer auprès du grand public, des usagers – attirer des adhérents, des bénévoles – convaincre des donateurs, des partenaires… Il s’agit alors

CO2 : Comment impliquer les médias et travailler avec eux ?

Communiquer avec les médias, qu’on les sollicite ou que ce soit eux qui le fassent, est devenu incontournable. Il est indispensable de pouvoir mener une réflexion sur ce thème même si l’association ne veut pas être visible dans les médias,

CO3 : Préparer, organiser, exploiter un événement

La communication événementielle est un point d’appui important des associations pour communiquer en interne (auprès des bénévoles, des adhérents, des salariés…) et en externe (grand public, décideurs,    médias…). Les événements viennent appuyer le projet associatif et peuvent soutenir des

CO4 : Internet pour une asssociation et réseaux sociaux

La communication via Internet est souvent perçue comme complexe, consommatrice de temps, d’énergie, de ressources, nécessitant des apprentissages particuliers et en même temps Internet est source de grandes possibilités pour développer sa notoriété, collecter des fonds, créer des réseaux d’intérêts,

DR1 : La collecte de fonds auprès des personnes physiques

La collecte de fonds est une action essentielle et souvent vitale pour les associations. Celle réalisée auprès des personnes physiques doit être réfléchie et mise en oeuvre de manière cohérente, professionnelle et efficiente.  De tels enjeux financiers nécessitent des savoirs et savoir-faire particuliers.

DR2 : Comment développer les partenariats avec les entreprises : les différents modèles de relations

Le secteur associatif doit faire face à un « effet ciseau », d’un côté l’augmentation des besoins sur la plupart des champs de l’intérêt général (santé, environnement, solidarité, recherche…) et de l’autre une diminution des ressources. Dans ce contexte, il est essentiel

DR3 : Identifier, négocier et justifier des financements publics

Même si les subventions publiques au secteur associatif sont à la baisse, la recherche de financements institutionnels reste une démarche stratégique de long terme au service du projet associatif qui doit savoir s’adapter à un environnement en constante évolution. Elle s’appuie

DF1 : De la comptabilité à l’information financière : enjeux et outils

Même en l’absence d’obligation quelle qu’en soit la nature  – statutaire, légale ou règlementaire -, chaque association se doit de tenir une comptabilité appropriée afin, d’une part, de disposer des outils nécessaires à la bonne gestion de ses activités et,

DF2 : Compréhension de l’environnement fiscal : étendues des exonérations des organismes sans but lucratif

Les différents organismes sans but lucratif (associations, fondations, fonds de dotation) peuvent recevoir des ressources diverses (dons, subventions, produits de ventes et services). Des règles fiscales favorables (exonération d’impôt sur les sociétés, de TVA, mécénat,…) existent à leur profit, si

DF3 : La gestion du risque civil, pénal et social du dirigeant associatif

Les dirigeants d’OSBL souhaitent pouvoir mettre en œuvre leur projet sans encourir de responsabilités personnelles. Connaître le cadre juridique applicable donne les repères pour agir dans une perspective de limitation des risques. Objectifs généraux :  Cette UMA a pour but d’aider